La complainte des Sans-Dents


Hommage à François Hollande

Les Sans-Dents sont le Corps
Le Corps de la Soupe populaire
La sous-peau que l’on nomme Chair
Tétine du Normal Président

Malgré le peu de devanture
Les Sans-Dents sont la Langue
La Langue pendue de l’arrière-boutique
La Langue du Pré dans laquelle sans dents ils gambadent
La Langue de l’esprit du temps
La Langue qu’ils sont
Et qui fourche pour dire :

« Président ! Ce n’est pas parce que nous n’avons pas les dents assez longues, que nous n’avons pas de dents. 
Dans la société des requins les sardines passent également pour de pathétiques édentées. »

°

Ô Normal Président
En mal de mordant !
Vous qui vous faites les dents
Sur les pauvres, les perdants

Attaquez-vous plutôt
Avant la pseudo-alternance
Aux péchés Capitaux
Aux sorciers de la finance

Attaquez-vous plutôt
Avant l’alternance unique
Aux parasites d’en haut
Aux rentiers de la République

Attaquez-vous comme promis
En re-bombant le torse
À la Banque amie
Qui ne parle qu’en morse

Ô Normal Président
En mal de mordant !
Votre humour pas dégueu
Va nous manquer à nous gueux

°


Illustrations : 
"L’homme qui rit" de Paul Léni (1928). 
"Les temps modernes" de Charlie Chaplin (1936).

Laisser un commentaire