caduc à l’aune du coq à l’âne

                             


Une possibilité d’être vainqueur a déclenché la guerre.

                                                                       Jules César


La phrase qui suit est fausse ;
la phrase qui précède est vraie.

                                                       Paradoxe d’Épiménide

 

carrefour à chonde   carafon douche
char ou faconde   fronde ou crachat

desseille à jeun   d’un essayage
sédaille du nez   d’une essayade

catastrèphe
tactac sphère   carafe tesse

mique s’ensable   semble si maque
manque sa cible

tout parier   paya route
taillé pour partouiller

haute en toussière
toute entière saute
en toussotière

car te délier   et pissade
par l’idée de c’qui a été

long coin   s’assoupit   poinçonne
optique à coulisse
qui plisse au cou

porter le texte   il est vrai
les vriller
tête l’exhorte peu
relève à tout expire

densité placarde
la pisse décantera
décide la pancarte
et dix crantes à plat

me fautir seul
foutue sœur   mille feux   tuerie molle
sur le motif

original enfin   lapin singe
pince à linge   j’en ignore la fin

j’ai la pensée taxinomiste d’une parure
prétendue paysage
que ruse talonne n’a scié

miroir oeillard
mourir ailleurs
rimailleur hourra

Emmanuel Gioux


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *